Les principaux systèmes de société évoluent plus rapidement que jamais et la manière dont la science et la technologie doivent être utilisées pour forger notre société est une question primordiale que doit se poser l’humanité. Nous croyons que la profession d’ingénieur est appelée à jouer un rôle important et essentiel afin d’assurer l’obtention de résultats positifs, équitables et durables. La profession a déjà rempli ce rôle à bien des égards, mais nous croyons que son énorme potentiel n’est pas entièrement exploité et qu’il est urgent de l’optimiser.

Lors de notre congrès 2015, ISF et Ingénieurs Canada ont contribué au lancement d’une nouvelle plateforme d’action collaborative unique au sein de la profession, qui s’appelle le « Laboratoire d’innovation en génie ». Le Laboratoire rassemble des ingénieurs seniors représentant des organisations de tous les secteurs de la profession (entreprises, universités, agences gouvernementales, associations et organisations à but non lucratif) dans le but d’approfondir sans cesse leur conception commune du potentiel optimisé de l’ingénierie et d’agir concrètement pour y arriver.

Le Laboratoire s’est réuni trois fois en 2015 afin d’accroître leur éventail d’initiatives pour s’attaquer aux problèmes les plus urgents auxquels fait face la profession, comme le faible niveau d’innovation et le manque de diversité. Dans l’ensemble, tous ces problèmes soulèvent une question majeure : les avancées en ingénierie peuvent-elles suivre la vitesse à laquelle le monde évolue? En abordant cette question, le Laboratoire d’innovation en génie donne les moyens au secteur d’évoluer et se concentre sur la part d’action que les ingénieurs peuvent faire pour améliorer la société.

https://www.engineerscanada.ca/change-lab

Ingénieurs de demain (EoT), un projet d’ISF qui vise à changer la perception de l’ingénierie et à accroître la diversité au sein de la profession, a aussi connu une année exceptionnelle. La chef du projet, Erica Lee Garcia, raconte à quel point la portée de l’idée d’ingénierie au service de la communauté s’est étendue : « Depuis que nous nous sommes impliqués avec le Mois national du génie en 2012 et que notre campagne nous a permis de participer à 140 événements à travers l’Ontario, nous connaissons une hausse constante de popularité. En 2015, nous avons renchéri en surpassant notre présence aux événements et nous en avons fait autour de 280 ».

EoT a aussi célébré la croissance de Engineer-in-Residence, le programme éducatif de l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario. Ce programme phare de sensibilisation jumelle un ingénieur professionnel avec une école primaire ou secondaire. De plus, EoT a établi une nouvelle collaboration avec le Réseau des femmes ingénieures de l’Ontario (Ontario Network of Women in Engineering), et a travaillé avec la Société des ingénieurs professionnels de l’Ontario (Ontario Society of Professional Engineers) sur le projet Engineering Success, un programme pilote de mentorat qui encourage les jeunes femmes à rester dans le domaine de l’ingénierie.

2015 a aussi été une année phare pour une autre initiative soutenue par ISF dans ce domaine : Global Engineering Initiative. À l’Université Memorial de Terre-Neuve, Robert Shea et Brian Peach sont devenus les premiers diplômés du Global Engineering Certificate. Ce certificat met en valeur les étudiants leaders qui acquièrent des compétences en ingénierie globale, et il reconnaît leurs efforts à la remise du diplôme. Il met en lumière la richesse du contenu de l’ingénierie globale actuellement présent dans les programmes universitaires et fournit aux étudiants des parcours précis pour poursuivre dans ce domaine. Tout cela sert de catalyseur, en fournissant des cadres et des objectifs tangibles pour inciter les étudiants et les professeurs à collaborer en vue d’améliorer davantage les cours universitaires.

Avec le certificat et d’autres projets, comme le développement d’une communauté en ligne, l’équipe du GEI crée un regroupement international d’étudiants, de professeurs et de professionnels spécialisés dans l’ingénierie globale, qui est bien équipé pour s’attaquer aux enjeux complexes auxquels nous faisons face aujourd’hui.

Ces initiatives, combinées à la plateforme Lab, aident à donner un formidable élan au sein de la profession d’ingénieur au Canada. En 2016, nous comptons maintenir cet élan et célébrer plus de réussites.

Share this post
RonanOTransformer la profession