Kingsford Amano-Mpianim cherchait un moyen de gérer les registres financiers de son magasin. M. Kingsford, qui gère un magasin d’informatique à Accra (Ghana), a rapidement rencontré Alanna Howell, une stagiaire d’ISF travaillant pour Numida Technologies.

L’équipe de Numida a créé une application mobile, TrackApp, qui permet aux entrepreneurs africains de faire précisément ce que M. Kingsford avait en tête : améliorer la tenue de leurs livres comptables.

« C’est exactement ce dont j’avais besoin. Je peux enregistrer mes ventes journalières ; [l’application] peut me faire un rapport quotidien. Je la recommande à tout le monde », explique M. Kingsford.

Numida a été fondée l’année dernière par Mina Shahid, une membre de longue date d’ISF, et a été au nombre de plus d’une douzaine d’entreprises que nous avons soutenues en 2015. D’une nouvelle forme d’alimentation pour vaches laitières au Kenya rural à une culture de gouvernance adaptative au Malawi, les initiatives partagent le même fil conducteur : ce sont toutes des entreprises audacieuses à fort impact qui remettent en question le statu quo et ont le pouvoir de changer le système qui fait des milliers de pauvres.

Pour maximiser notre efficacité, nous avons concentré nos efforts sur deux portfolios : de petites entreprises en croissance et des services publics adaptables. Cela consiste à soutenir les entreprises qui peuvent permettre aux entrepreneurs d’Afrique subsaharienne d’accéder à un financement, au développement de l’entreprise et à une foule d’autres services dont ils ont besoin pour réussir durablement et à grande échelle. Il y a également celles qui rendent les services publics plus adaptés aux besoins de citoyens mal desservis, et ce, d’une manière rentable et durable.

Deux de nos entreprises en Malawi, WASH Catalysts et WASH Coordination, sont les piliers du dossier concernant les services publics adaptables. En développant un réseau d’innovateurs dans les bureaux d’études de l’eau, et en donnant les moyens aux gouvernements de mieux se coordonner avec les ONG, notre équipe et nos bénévoles créent avec ces entreprises des changements durables et significatifs dans la manière dont les gouvernements approvisionnent en eau les communautés rurales. En 2015, WASH Catalysts a lancé une initiative pour soutenir les idées innovantes en matière d’eau et d’assainissement, tandis que WASH Coordination a joué un rôle essentiel dans l’examen de l’ensemble du secteur, en aidant les participants à fixer des objectifs stratégiques pour le secteur de l’eau au Malawi en 2016.

Afin de nous assurer que nous faisons les bons investissements, nous avons formé un comité d’investissements qui est chargé de superviser nos entreprises dans la portefeuille des petites entreprises en croissance. Le comité est constitué de Kola Masha, directeur général de Doreo Partners, une firme à capital-risque au Nigeria; Mike Quinn, un ancien membre d’ISF et PDG de Zoona, une plateforme financière mobile africaine; Shirley Speakman, associée chez Cycle Capital, un fonds de capital-risque canadien qui se spécialise dans les écotechnologies; Sara Taylor du CDC Group; et Boris Martin, notre PDG

Le comité a tenu sa séance inaugurale en fin d’année et nous guidera pendant les prochaines années tandis que nous continuerons à soutenir des entreprises comme celles-ci. (Les entreprises font parti de deux portefeuilles: petites entreprises en croissance et des services publics adaptables.)

Share this post
RonanOChanger les moyens de subsistance